BLOG 4


LE DOUBLE TOURNOIS


Le double denier tournois, appelé communément double tournois, est une ancienne monnaie d’une valeur de deux deniers tournois émise par les rois de France à partir de la fin du XIIIe siècle. Elle s’insère dans le système tournois : six doubles tournois forment un sou tournois. 

Vingt sous tournois constituent une livre tournois.


DOUBLE T LOUIS XIII



Le double tournois a été frappé pendant plusieurs siècles, de Phil­ippe le Bel à Louis XIV. On peut distinguer deux périodes de production des doubles tournois :


- la période médiévale et post-médiévale, où le double tournois est une monnaie de billon fabriquée à la main. La création du double tournois permet à Philippe le Bel de trouver rapidement des ressources à bon compte. En effet, le double tournois ne représente pas pondéralement la valeur de deux deniers tournois qu’il affiche avec la légende Moneta duplex. Les doubles tournois pèsent de 0,9 g à 1,3 g, alors que les deniers tournois ont un poids de l’ordre de 0,9 g à 1,1 g. 


- La période d’Henri III à Louis XIV où le double tournois est une monnaie de cuivre pur réalisée à l’aide de moyens modernes de production. Grâce au cuivre de Suède, le double tournois est fabriqué en quantités très importantes. 


Il s’agit alors d’une monnaie d’un poids officiel de 3,138 g qui présente au droit le nom, la titulature et le portrait du roi et, la plupart du temps, le millésime et une lettre désignant l’atelier émetteur. 


Le revers arbore au centre dans le champ trois fleurs de lys et indique la valeur « Double tournois » en français. En parallèle, des deniers tournois de module plus réduit, à deux fleurs de lys sont également frappés.


DOUBLE T LOUIS XIII 2
Le Napoléon© SEGNAT 2020