DICTIONNAIRE DE LA                             FRANC-MAÇONNERIE

ET DES FRANCS-MAÇONS


Aux Éditions SEGNAT

730 pages - 19,78 €

Seconde édition 2016)

(Première édition : 2005)

----------

En vente sur Amazon.fr

----------

Couv Dico

Édition 2016


Au départ, il n’y avait qu’une simple intention de l’auteur, dénuée de toute ambition particulière : trouver une explication définie aux termes maçonniques rencontrés dans des manuscrits du siècle des Lumières, ceci dans le cadre d’études purement personnelles.

Faute de pouvoir apporter une réponse rapide et satisfaisante à des questions aussi faciles, en apparence, que celles-ci :

• qu’est-ce qu’un « élémosinaire » ?

• que représente une « jarretière » ?

• que signifie « habiller une loge » ?,

• que symbolise un « archipendule » ?

• qu’entend-on par « être mis au blanc » ?

Il fallut, pour l’auteur, se rendre à l’évidence : il n’existait pas de dictionnaire susceptible de répondre, en quelques mots aux questions courantes de curiosité ou de bon sens ; les ouvrages existants se faisant un devoir de négliger l’ordinaire et le familier pour n’afficher que des ambitions ésotériques, sinon académiques, dépassant largement le souci et l’intérêt de la Franc-Maçonnerie de base, c’est-à-dire celle des trois degrés symboliques.

L’auteur constitua donc son propre « Lexique » qui, de jour en jour, de semaine en semaine, grossit, enfla, se développa au point de prendre les dimensions d’un recueil.

Il lui restait à se convaincre que les recherches qu’il avait menées pour faciliter un travail personnel pouvaient être de quelque utilité pour les autres Maçons. C’est aujourd’hui chose faite… 

Et, comme le « frère » Laurens le fit en 1805, lors de la publication de son « Vocabulaire des Francs-Maçons », l’auteur peut désormais affirmer, sans ostentation, mais aussi sans retenue :

«Ce recueil nous a paru digne d’être offert au peuple maçon, et c’est pour lui que nous l’avons entrepris ; trop heureux si notre zèle peut lui être agréable et si notre offre obtient son suffrage. »

----------

Première édition de cet ouvrage

parue aux Éditions Alphée-J.P Bertrand (2005)

©  Guy  Chassagnard  2018